• 17 déc. 2010 0709

     

    Elle est à l'honneur pour le thème chez Hauteclaire cette semaine.Plus exactement l'instrument de musique.

     

    J'ai choisi de vous présenter le piano. Pour commencer des photos de notre piano à la maison, 

     

    entre-ombre-et-lumiere 0795 

     

      entre-ombre-et-lumiere 0797

     

      ensuite un "Gaveau "

     18 déc. 2010 0682

     

      et pour finir, un extrait du film "Le pianiste" de Polanski 

     

     

    Le Pianiste (The Pianist) est un drame historique franco-polono-germano-britannique réalisé par Roman Polanski, sorti en 2002. Il est adapté du roman autobiographique de Władysław Szpilman[1].

    Le film raconte l'histoire du pianiste juif polonais Władysław Szpilman, issu d'une famille modeste. L'histoire se déroule à Varsovie, pendant la Seconde Guerre mondiale. Lorsque les nazis s'emparent de la ville, ils commencent par supprimer au fur et à mesure tous les droits des juifs, puis finissent par les regrouper dans un ghetto. Les conditions de vie y sont effroyables, la nourriture rare et chère, des morts gisant à même le sol.

     

    Des tracts illégaux circulent dans le ghetto et Wladek rencontre de temps à autre les membres du petit groupe dissident, jusqu'au jour où les nazis les assassinent tous. Władysław rencontre une chanteuse qui l'aidera tout le long. Władysław travaille comme ouvrier, tandis que sa famille est déportée. Il essaie tout de même de fournir des armes à ses camarades juifs qui résistent aux Allemands. La confrontation est terrible, laissant encore beaucoup de traces dans l'esprit du musicien. Wladek est tout de même hébergé par des résistants qui lui apportent régulièrement, en secret, de quoi survivre. Il finit par tomber gravement malade alors même que les Soviétiques s'apprêtent à attaquer Varsovie. Il trouve quelque temps refuge dans un hôpital déserté, puis dans une maison en ruines peu avant la libération de la ville. Mourant de faim et de soif, il se cache des Allemands dans un petit grenier, mais finit par être découvert par un officier allemand, Wilm Hosenfeld, et Władysław croit sa fin toute proche.

     

    Sa passion pour la musique va le sauver lorsque l'officier découvre que Szpilman est pianiste. Il lui offre à boire et à manger. Avant que les Soviétiques ne prennent la ville, l'officier part, lui laissant son manteau d'hiver. Władysław exulte lorsqu'il voit les uniformes soviétiques s'approcher de lui. Mais, le prenant pour un Allemand, ils commencent par lui tirer dessus avant de se rendre compte qu'il est effectivement polonais. L'officier allemand est, quant à lui, fait prisonnier par les Russes, mais Władysław, ne connaissant pas le nom de son bienfaiteur, ne pourra lui venir en aide.

     

    Władysław Szpilman fait partie des rares survivants du ghetto, ayant énormément souffert de la famine, de la guerre et des exactions des nazis.

     

    signature_1-copie-1.gif  


    votre commentaire